Débats – Rencontres

Au cinéma à Cahors

Publié le

JEUDI 15 MARS 19H30 à la MJC RENCONTRES CINE-DEBAT : » LES BREBIS FONT DE LA RESISTANCE » l’après 68 c’est aussi le Larzac où le refus de l’extension du terrain militaire réunit ouvriers et paysans d’occitanie et de Navarre! Gardarem lo Larzac ! A La Blaquière on s’auto-organise et on accueille les luttes du monde entier et des Suds ! De la Palestine aux Indiens Navajos!
Aujourd’hui le Larzac revit avec des fermes coopératives et associatives cultivant le bio et les alternatives: retourner sur le Larzac , c’est se revitaliser! Un super doc!
Apéro débat de la MJC.Entrée libre.
VENDREDI 30 MARS  18h30 au Quercy Cinéma du réel: « L’usine de rien »
Un film en présence de sa réalisatrice.
Au Portugal,  refusant la délocalisation, les travailleurs se réapproprient leur usine et s’ inventent une utopie rejoignant les rêves de la joyeuse révolution des oeillets!
Tarif réduit. Débat avec l’association pour l’autogestion.
Publicités

13 Janvier – Quelle lutte de classe au XXIe siècle?

Publié le Mis à jour le

>Reu-publique_01-2018_internet
L’événement Facebook à relayer : https://www.facebook.com/events/528258090879892/

Umoja, le village interdit aux hommes

Publié le

Ciné Palabres propose la projection du documentaire :
Umoja, le village interdit aux hommes,
en présence de Jean Crousillac, co-auteur du film, le vendredi 12 janvier à 19h30 à l’Espace des Diversités et de la Laïcité.

Nous vous y attendons toutes et tous.
Association Ciné Palabres
Entrée gratuite

Critique:
On peut regarder [ce documen‐taire] comme une allégorie de la condition féminine en Afrique.
[…]La communauté interdite auxhommes est aujourd’hui compo‐sée d’une cinquantaine de
femmes et cent trente enfants.
Elle est en bute à l’hostilité des hommes jaloux de leur nouvellecondition et de leur réussite matérielle.
Dans ce film, pas de commentaires, juste la parole brute desfemmes, de très belles images et, entre chaque séquence, des cartons qui, comme dans les vieux films muets, permettent de contextualiser l’histoire.
C’est éloquent, intéressant et émouvant.
Olivier Milot, Télérama

En 2003, Jean Crousillac, crée à Yaoundé, Cameroun, le premier salon international d’affaires pour les collectivités locales d’Afrique.
À l’occasion de l’édition kenyane de l’événement (2006), il offre une tribune à Rebbeca Lolosoli,
la matriarche de la communauté de femmes d’Umoja, cosignantparallèlement avec Jean‐Marc Sainclair le documentaire. Ce dernier a obtenu le FIPA d’argent « Grand Reportage et Faits de Société » et a été primé dans des festivals internationaux
(Reykjavik, Buenos Aires,Biarritz).
Il a produit et réalisé plusieurs reportages pour France Télévisions.
Ciné Palabres présente
Partenaire du festival Films Femmes Afrique de Dakar.
Rendez‐vous cinématographiques autour de l’histoire des femmes africaines et, plus généralement, de l’histoire des femmes.
Ciné Palabres veut contribuer à la lutte pour l’égalité femmes‐hommes, contre les discriminations, et développer un esprit de solidarité.
http://www.cinepalabres.fr

Sivens: Débat de l’Université Populaire de Toulouse

Publié le Mis à jour le

le mardi 19 mai à 20H30 au Bijou.

Table ronde autour de Sivens :
 » Un barrage contre la démocratie…un barrage de trop « 

L’Université Populaire de Toulouse invite Ben Lefetey et Grégoire Souchay pour une table ronde autour de leurs derniers ouvrages  » Un barrage contre la démocratie » et  » Sivens, le barrage de trop. »

Un mort, une grenade, un gendarme. Comment a-t-on pu en arriver à ce que, dans une forêt du sud de la France, un jeune écologiste soit tué par les forces de l’ordre ? Pourquoi un tel déchaînement de violence, quand l’objet du conflit était la transformation de quelques hectares de zone humide en un barrage destiné à l’irrigation ? Si, à Sivens, dans le Tarn, une lutte écologiste a conduit à la mort du jeune Rémi Fraisse, c’est parce que tout un système agricole et économique est mis en cause par la contestation de ce barrage de trop. Pour comprendre, il faut lire le récit de Grégoire Souchay, qui a vécu la lutte sur le terrain depuis novembre 2013. Il raconte avec précision et vivacité le projet, les dossiers,l’opposition, l’installation d’une ZAD, et le drame dans une nuit obscure….

Préface d’Hervé Kempf

Le 26 octobre 2014, Rémi Fraisse, militant naturaliste, meurt lors d’affrontements en marge de la manifestation contre le barrage de Sivens dans le Tarn. Peu après, le projet est suspendu.
Comment en est-on arrivé là ? Pourquoi cet ouvrage destiné à l’irrigation des terres d’une poignée d’agriculteurs a-t-il suscité une telle opposition ? Comment les travaux ont-ils pu aller aussi loin en dépit d’avis d’experts défavorables ?

Acteur central de l’opposition au barrage, Ben Lefetey révèle pour la première fois tous les aspects du dossier : études manipulées, conflits d’intérêts, partialité de l’État, alibi environnemental, choix de l’agriculture intensive, mépris des citoyens et des scientifiques… Il raconte aussi la diversité des modes de lutte, des recours juridiques à l’occupation de cette « zone à défendre ».

En mai à Terra Nova

Publié le Mis à jour le

Partenariat avec la librairie Terra Nova

Mardi 26 mai à 19H00
Rencontre avec Eric Hazan à l’occasion de la sortie de son livre La dynamique de la révolte. Sur des insurrections passées et d’autres à venir.
Vendredi 29 mai à 19H00
Rencontre avec Matthias Bouchenot autour de son livre Tenir la rue. L’autodéfense socialiste – 1929-1938.

festival résistance Foix 2015

Publié le Mis à jour le

Bonjour,

Le festival Résistances aura lieu du 3 au 11 juillet 2015 autour des quatre thématiques suivantes :- La rue est à nous,
– La guerre à tout prix,
– La folie des grandeurs,
– Une civilisation du partage,
ainsi qu’un zoom géographique sur le cinéma belge.

Et toujours une programmation Ados et Jeune Public, de nombreux débats et conférences, des séances en plein air, des cafés-ciné, des apéro-concerts,…

Vous trouverez ci-joint le dossier de presse avec de plus amples détails sur chacune des thématiques ainsi que sur les premiers films sélectionnés, et toutes nos activités.

Je me tiens à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Bien cordialement,

Communication – Relation presse
Festival Résistances – Du 3 au 11 juillet 2015
24, avenue du Général De Gaulle
09000 FOIX
tel : 33 (0) 5 61 65 44 23
festival.resistances@orange.fr
http://festival-resistances.fr