« La numérisation de nos vies, jusqu’où ? » Réunion publique dans leTarn

Publié le

5G, fichage, puces électroniques…

La numérisation de nos vies, jusqu’où ?

MERCREDI 5 JUIN,

A LA SALLE DES FÊTES DE LAGRAVE (81)

19h30 : auberge occitane1

20h30 : discussion

Des écrans publicitaires partout, jusque dans la plus petite boulangerie. Le smartphone qui devient indispensable même pour acheter un billet de train régional. Les sites internet qui remplacent les guichets de tous les services publics (fisc, Sécu, Pôle emploi, préfectures…). Des milliers d’emplois menacés ou dégradés par l’automatisation dans les transports, la logistique, le commerce, l’enseignement, l’agriculture… Et des milliers de citoyens (Gilets jaunes, et autres contestataires) surveillés par le biais de leur compte Facebook et de leur téléphone mobile/géolocalisable.

Le numérique était censé nous faciliter l’existence, rendre le travail plus intéressant, favoriser la participation politique de tous. A l’heure où les gouvernements du monde entier travaillent à la mise en place de la 5G, n’est-il pas urgent d’examiner ensemble la face sombre des technologies de l’information ? Quel est l’impact social et écologique de nos habitudes électroniques, et de l’injonction qui nous est faite de se servir d’internet pour tous les détails de notre vie ? Quelle marges de manœuvre nous reste-t-il, existe-t-il des résistances ?

Le débat sera lancé par un exposé de Matthieu Amiech et Célia Izoard, habitants et gilets jaunes du Tarn, membres du groupe MARCUSE qui a publié un manifeste contre l’informatisation de la société : La Liberté dans le coma. Essai sur l’identification électronique (éditions La Lenteur, 2019).

Cette soirée est organisée par les Gilets jaunes de Gaillac, dans la série des réunions et débats publics qui ont eu lieu depuis février dans le Tarn sur la santé, l’éducation…

1 Falafels à prix libre, chacun peut apporter à boire et à manger en complément.

Publicités