Marche Ponzan 2018

Publié le

Marche PONZAN 2018-page-002Marche PONZAN 2018-page-001

Publicités

L’insoutenable productivité du travail à la librairie Floury Frères

Publié le

Jeudi 14 Juin, 18h30
Rencontre avec Mireille Bruyère autour de son livre L’insoutenable productivité du travail (Le Bord de L’eau, 2018)

A la librairie Floury Frères, 36 rue de la Colombette – Tlse

*Jeudi 14 Juin, 18h30
Rencontre avec Mireille Bruyère autour de son livre L’insoutenable productivité du travail (Le Bord de L’eau, 2018)
Ne sommes-nous pas devenus trop efficaces ? N’avons-nous pas dépassé la limite du raisonnable quant à notre capacité à produire, quant à notre productivité ? Une productivité désirée non seulement par les chantres du néolibéralisme, mais aussi par la grande majorité des courants critiques du capitalisme. La critique de la croissance déjà ancienne désigne notre désir infini pour la consommation comme source de notre aliénation et de l’impasse écologique dans laquelle nous avons précipité la planète.
Mais, ce désir de consommation infini n’est-il pas l’autre face de notre désir d’efficacité infinie ? De notre désir de maîtrise infinie ? Ne faut-il pas aussi s’interroger sur notre efficacité productive et sur les niveaux de productivité que nos économies ont atteints aujourd’hui ? La critique du capitalisme et de l’économie néolibérale s’appuie souvent sur la possibilité de faire une autre économie plus solidaire et écologique sans remettre en question le lien sacré entre la nécessaire productivité du travail et l’émancipation humaine vis-à-vis de la Nature.
La productivité du travail est alors notre promesse d’infinité et d’abondance, notre mythe occidental et l’économie en est la science. Les débats économiques et politiques se cantonnent sur la répartition des fruits de cette efficacité productive (dividendes, salaires, revenu universel, protection sociale). Mais le problème n’est-il pas l’économie en tant que discours d’efficacité et de productivité ? Ce livre se propose de montrer que l’aliénation actuelle n’est pas seulement la mauvaise répartition des richesses, mais l’injonction toujours renouvelée à la productivité du travail.

-- 
---
Librairie Floury Frères
36 rue de la Colombette
31000 Toulouse
05 61 63 44 15
Fb : Floury Frères
Mardi -> Samedi : 10-19h30
Dimanche : 10h-13h

Du Rail au Mirail : même Macron, même combat !

Publié le

Du Rail au Mirail : même Macron, même combat ! 

Après plusieurs semaines de lutte contre Macron et son monde, les
principaux acteurs de la mobilisation ont tissé de profonds liens de convergence. 

Afin d’échanger autour de ces expériences croisées, cheminot.e.s,
étudiant.e.s et personnels du Mirail se retrouveront à l’occasion d’une table ronde/débats. 

Ils et elles vous invitent à venir nombreux et nombreuses pour échanger sur les premières leçons à tirer des mobilisations, et pour discuter des perspectives pour construire une riposte de combat face à Macron et son gouvernement ! 

Après le débat, moment festif et convivial sur de la bonne musique et autour d’un bon verre !

Soirée organisée par Sud Rails Toulouse, Sud Education Mirail et Solidaires EtudiantEs Mirail

MARDI 12 JUIN à 18H, à la Cave Rock (3 bd des Minimes (Métro Marengo)
Programme de la soirée :

18h accueil 
19h table ronde
21h concerts (détails à venir)

Entrée prix libre argent reversé pour la caisse de grève des cheminot-e-s

Un volontaire communiste libertaire au sein des YPG raconte Mercredi 6 juin 19h

Publié le

Depuis 2014, son rôle de rempart face aux atrocités djihadistes au Moyen-Orient a placé la gauche kurde sous les feux de la rampe.

Ce que l’on sait moins, c’est que dans les zones qu’elle contrôle, et notamment au Kurdistan syrien (Rojava) elle a favorisé l’essor d’une contre-société sur des bases féministes, sociales, démocratiques et, d’une certaine façon, laïques.

Pour cette raison, elle fait peur aux tyrans de la région : les régimes turc, iranien ou syrien.
Cette situation inédite appelle un soutien de toutes et tous les révolutionnaires et anticolonialistes sincères.

Un soutien acritique ? Nullement car, comme tout processus révolutionnaire, celui-ci court des risques : une dérive autoritaire est toujours possible, de même qu’une instrumentalisation par des puissances étrangères (États-Unis, Russie, France…).

C’est de tout cela que nous voulons parler. Alternative Libertaire Toulouse et la Coordination des Groupes Anarchistes – Toulouse vous invitent donc mercredi 6 juin à partir de 19h à La Chapelle.

//////////////////////////////// PROGRAMME ///////////////////////////////////////

– Projection du film de Chris den Hond et Mireille Court, « Rojava, une utopie au cœur du chaos syrien » (45 minutes) ;

– Présentation du livre « Kurdistan Autogestion Révolution », éd. AL, mars 2018 ;

– Intervention d’Arthur Aberlin, militant communiste libertaire français engagé dans les YPG en 2017.

– Intervention (sous réserve) de deux autres militants révolutionnaires engagés entre 2016 et 2018.kurdistan 001Lien vers l’événement facebook : https://www.facebook.com/events/479224145843016/permalink/484917415273689/

Edouard Philippe jeudi à Toulouse

Publié le

Bonjour,

Edouard Philippe sera donc sur Toulouse jeudi 7, Il sera présent au
Conseil Départemental entre 12h et 14h.
L’intersyndicale cheminote partira en manifestation de la gare
Matabiau à 10h30 pour arriver à 11h30 devant les grilles du conseil
départemental (celles du côté des minimes). Sud-rail est ok pour que
l’ensemble des syndicats composant l’union Solidaires31 appellent à
les rejoindre à Matabiau.
De ce fait, Solidaires31 appelle donc à rejoindre les cheminot-es à
Matabiau à 10h30 pour défiler avec elles-eux.

En plus EP devrait être sur un EPHAD proche de Saint-Gaudens le
lendemain vendredi 8, nous laissons le soin à Solidaires Comminges
d’organiser sa réception.

Clément on ne t’oublie pas ni à Auch ni à Toulouse

Publié le Mis à jour le

Toulouse
le mardi 5 juin aura lieu le rassemblement pour Clément à 19h métro Jean Jaurès.
Il y a 5 ans, notre camarade antifasciste Clément Méric est mort sous les coups de l’extrême-droite à Paris. La cour d’appel de Paris, le 5 décembre, a rejeté le recours d’un des skinheads impliqué dans la rixe qui a coûté sa vie à notre camarade en 2013. Esteban Morillo et Samuel Dufour sont renvoyés aux assises.
Depuis 5 ans, leur procès tarde et la justice a laissé impuni ces meurtriers. Et depuis 5 ans nous devons combattre le discours inacceptable des médias et de la justice. Nous avons entendu les médias travestir la réalité en une « rencontre malheureuse » ou rabaisser notre lutte en « une simple bagarre qui a mal tourné ». Ne laissons ni les médias, ni la justice salir sa mémoire. Clément Méric est mort, tué froidement par des militants d’extrême-droite qui ont intentionnellement causé sa mort. Sa mort est politique, son meurtre est le résultat d’une idéologie à dominante raciste qui détruit nos vies et toute forme de solidarité que nous cherchons à construire.
Depuis le 5 juin 2013, chaque lutte nous rappelle avec force que nous devons faire vivre ses combats. Chaque jour, nous cherchons à faire vivre sa mémoire en construisant une société dont il serait fier. Nous serons là, dans la rue, pour le rappeler. Nous serons là pour rappeler les engagements de Clément. En développant la solidarité internationale avec les peuples qui luttent pour leur auto-détermination et contre le colonialisme, nous faisons reculer l’extrême-droite.
En combattant le sexisme, l’homophobie, l’islamophobie, l’antisémitisme et toutes les discriminations et système d’oppression, nous faisons reculer l’extrême-droite.
Nous vous invitons d’ailleurs, si vous le pouvez, à lui rendre hommage lors des 2 jours de commémoration qui auront lieu à Paris. Nos pensées vont aussi au comité pour Clément qui fait vivre sa mémoire depuis ce temps.
Une vie de lutte plutôt qu’une minute de silence
Clément, la rage au cœur, nous ne t’oublierons jamais
Ni oubli, ni pardon !
Signataires : Union Antifasciste Toulousaine (UAT), Jeunesse Antifasciste Lyon et Environs (JATE), AL Toulouse, CGA Toulouse, Union des EtudiantEs de Toulouse (UET)…
Si vous avez un compte « facebook », n’hésitez pas à rejoindre l’événement et à inviter vos contacts : https://www.facebook.com/events/1525397730916774/

Univ populaire de Toulouse

Publié le

A l’initiative des Amis du Monde Diplomatique
et
de l’Université Populaire de Toulouse

Le mercredi 27 juin à 18 heures
à la librairie Ombres Blanches

rencontre avec Benoît Borrits

Plus d’infos ici

Benoît Borrits, chercheur militant et animateur de l’association Autogestion (www.autogestion.asso.fr), est l’auteur de Coopératives contre capitalisme (Syllepse, 2015) et de Travailler autrement : les coopératives (Éditions du Détour, 2017).